Démarche artistique

Pour iF, la création artistique est un catalyseur de la réflexion et des échanges qui permet de cultiver l'art de la liberté.

Son travail s'est structuré au fil des années grâce à sa décision d'assumer son vécu, ses valeurs et leur intégration dans son travail artistique. Ainsi, il engendre des œuvres chargées de sens pour favoriser la prise de recul sur des sujets de société. La liberté, son envie comme son manque, traverse son œuvre.

Son travail n'est pas étranger à l'effervescence contemporaine et ses explorations sont, même involontairement, des ponts. On peut y retrouver une force semblable à celle de Jörg Immendorf (artiste militant néo-expressionniste), Günther Uecker (et ses clous), Bacon (bien sûr pour la chair, la blessure) ou encore Henri Cueco (critique sociale engagée), Eduardo Txillida (identité culturelle) et Alice Neel (thèmes).

iF appréhende d'être enfermé dans une case/cage. Alors, gardant son esprit engagé, il explore, techniquement, créant une œuvre riche représentative de la diversité qu'il défend. D'abord axé sur la peinture, voguant entre figuration libre, surréalisme et néo-expressionnisme, ses œuvres se sont diversifiées: il peint à l'acrylique, à l'encre, mélange les techniques sur toile, bois, papier, crée des œuvres plus en matière avec des enduits, ajoute des éléments, des pièces de métal, des clous; il sculpte également en creusant le bois, ajoutant des tiges qu'il tord, soude, lie avec des fils…

Devant son travail, les réactions sont à l'image de la démarche proposée: pas de demie mesure, le spectateur ouvert à la discussion est souvent surpris par la force des couleurs et des thèmes, puis captivé, passionné par l'approche et le sens.