Les%20males%20fantasmes%20dYves%20Matxikote%20contraints%20a%20se%20retirer

Les mâles fantasmés d’Yves Matxikote contraints à se retirer

9 Décembre 2011 | Le Journal du Pays Basque

"En livrant ce travail, je sentais que ça allait secouer les valeurs rétrogrades de certains", explique iF. "J’ai proposé cette série au Kalostrape, qui connaissait ma période antérieure qui était un peu différente. Ça leur a plu, ils ont osé l’exposer". Et de suite, l’artiste s’est trouvé face à ces valeurs qu’ils voulaient critiquer. "Le Kalostrape a fait tampon pendant un temps, mais il était entre deux feux, c’est un restaurant. Ils m’ont donc demandé d’enlever certaines œuvres, précisément neuf sur les 20 qui y étaient exposées. Seulement, pour moi, c’était tout ou rien, sans ces neuf-là, l’exposition perdait son essence même".

Hier matin, l’artiste controversé se rendait donc au Kalostrape pour soulager l’œil puritain de ces pénis qu’il ne saurait voir. Mais à la place des tableaux, il a tout de même laissé un mot sur chaque cadre, "Mâles et fantasmes censurés", accompagné d’une citation de Pablo Picasso: "L’art n’est pas chaste, s’il devient chaste, alors ce n’est plus de l’art".

Il ajoute que "les personnes qui se sont plaintes ne considèrent même pas l’art, ils n’ont aucun regard et n’ont pas cherché à comprendre". La question se pose alors. Et si ça avait été des femmes nues? L’artiste pense, lui, qu’il en aurait été tout autrement. "La réalité, c’est que des femmes nues, on en voit tout le temps, même quand c’est pour nous vendre des croquettes pour chat. Ça correspond bien au cliché très hétéro, ça n’aurait pas gêné des hommes de manger avec des femmes nues à côté". Mais tous n’étaient pas gênés à la sortie de cette exposition… quoique "c’est vrai qu’elles sont un peu grandes", s’est exclamé ce gai spectateur attentif et un peu "émotionné".

| consulter


Ttok:%20artistentzat%20erakusleiho%20berri%20bat%20Uztaritzen

Ttok: artistentzat erakusleiho berri bat Uztaritzen

13 Novembre 2019 | Gure Irratia

Erakusketa gela berri bat bada Uztaritzen (Labourd jatetxearen ondoan), Ttok deitzen dena.
| consulter

Yves%20Matxikote%20ou%20lart%20vu%20en%20rose

Yves Matxikote ou l’art vu en rose

10 Novembre 2014 | Sud-Ouest

Yves Matxikote, dont le nom de créateur est "iF", était l’un des quatre invités de l’exposition nommée "GazteKaitza" et organisée par l’association Itzal Aktiboa à la prison des Évêques de Donibane Garazi jusqu’au 1er novembre. Il présentait là sa série d’acryliques sur bois, baptisée en basque "Isilduak" (soit, en français, "ceux que l’on tait").
| consulter

ZAZPI emankizuna

18 Juin 2012 | Kanaldude

Rencontre avec If Matxikote, artiste peintre d'Ustaritz. Émission de juin 2012
| consulter

Sexualitate askearen aldarria atzematen da ene margolanetan

16 Décembre 2011 | Ipar Euskal Herriko Hitza

If Matxikote 1977ko abenduaren 2an sortu zen, Uztaritzen. 2009an hasi zen margotzen, eta geroztik bi erakusketa sorta antolatu ditu, Inkontzientearen adierazpena eta Arrak eta garrak izenekoak. Azaro bukaeran ikusgai ezarri zuen Baionako Kalostrape ostatuan; baina bezero batzuen presioen ondorioz, erakusketa kendu eta Uztaritzeko Ttirrita ostatura eraman du.Gizon biluziek eragin dute, omen, bezero batzuen jazarpena.
| consulter

Arrak%20eta%20garrak:%20chronique%20dune%20censure

Arrak eta garrak: chronique d’une censure

10 Décembre 2011 | Le Journal du Pays Basque

Une semaine. C’est le temps qu’aura duré l’exposition inaugurée le 7 décembre dans un bar-restaurant de Bayonne. Pire encore, l’exposition a dû être démontée le lendemain du vernissage. Il nous faut bien admettre qu’au XXIe siècle, la censure existe encore.
| consulter

iF artista lapurtarraren lanak, Zelai Arizti Kultur Etxeko erakustokian

27 Septembre 2011 | Goierriko Hitza

Erretzailea, akrilikoa oihal gainean Yves Matxikote iF ezizena erabiltzen duen artistaren margolanak ikusgai jarriko dituzte ostiraletik aurrera, Zelai Arizti Kultur Etxeko areto nagusian. Zumarragara ekarriko dituen lanak hiru motatakoak iza...
| consulter

Contact